Endurando . be

Test KTM LYCAN LT

Le dilemne de taille.

Etant habitué à la taille de roues standard depuis que je fais du VTT, je ne m’étais jamais imaginé qu’une autre taille pouvait exister. Ce n’est qu’à l’arrivée du 29″ et de ses roues démesurées que je me suis dis que  toutes les tailles étaient dans la nature.

Le 27,5″ vient entre le 26 et le 29 tel un bon vieux compromis à la belge. Argument marketing ou réelle innovation, on ne saura jamais le fin mot de l’histoire.

Ce qui est sûr, c’est que j’ai pris du plaisir sur ce vélo. Les passages empierrés et racines sont survolés sans jamais mettre en difficulté le biker. Est-ce dû à la taille des roues? Sûrement. Est-ce dû à la suspension? Probablement aussi. Un bon VTT reste un ensemble d’équipements montés ensemble qui assure une ou plusieurs fonctions.

Il n’y a pas que la taille qui compte

En dehors des roues de 27,5″, le KTM est plutôt monté haut de gamme. Un mix de XT-XTR pour la transmission et les freins. Fourche FOX TALAS 34 CTD FIT 160mm, amortisseur FOX CTD 160mm et tige de selle télescopique Kindshoc LEV-DX montée d’origine, DT Swiss EX 1750 Spline 27.5″ TL ready, poste de pilotage Ritchey (cintre en 740mm)

Questions standards, tout y est: axe de 12mm à l’arrière, axe de 15mm à l’avant, pivot de fourche conique.

Pour 4000€, le vélo est très bien équipé. Seule incohérence au programme: le triple plateau, un double plateau avec Bash et anti-déraillement ou encore mieux un groupe XX1 ou X01 aurait bien trouvé sa place sur le vélo. Le tout pour un poids de 13,5kg en taille L soit environ 300€ du kg.

Place à l’action

Nous sommes sortis sur différents types de terrains et dans différentes conditions. Première liaison sur un faux plat en côte et là, surprise, le KTM prend rapidement de la vitesse et il est relativement simple de maintenir sa vitesse sans suer des litres.

Arrivé dans le bois le faux plat se poursuit dans un chemin de 4×4 boueux, l’heure de vérité pour vérifier le soit disant gain de motricité. La tenue de cap est correcte, et la roue arrière suit sans trop patiner. Les pneus (Schwalbe Nobby Nic) ne sont certainement pas idéaux sur un terrain aussi gras, on aurait bien vu un Swampthing à l’avant(pas sûr que ça s’écrit comme ça mais en même temps personne ne le sait vraiment, en plus c’est imprononçable. Bref, c’est le pneu avec un serpent dessiné dessus :-)) et un Minion DHR à l’arrière par exemple. Par contre le montage Tubeless est de super qualité, aucune fuite n’a été constatée.

Première spéciale au profil relativement plat, mais aux nombreuses racines. Le confort du KTM est vraiment convaincant, le débattement et la taille des roues y sont clairement pour quelque chose.

Les portions les plus raides s’abordent en confiance, on peut se positionner facilement dès que la selle est descendue. Petit point négatif, la position de la commande de tige de selle n’est pas idéale, à moins d’avoir un pouce extensible.

Dans la deuxième spéciale, le vélo sera un peu plus secoué avec une rafale d’escaliers et ainsi qu’un singletrack de racines. Bonne surprise, pas de déraillement constaté. Le dérailleur XTR est doté d’un blocage de chape très efficace.

La troisième spéciale mettra les freins à rude épreuve, mais ceux-ci restent fiables, disponibles et puissants. Les freins XT sont une réelle référence dans le domaine. Ils sont dotés d’un touché relativement ON/OFF (on aime ou pas) mais sont redoutablement efficaces.

La dernière spéciale est juste pour le fun et la vidéo 😉

Conclusions

Le KTM est un très bon bike polyvalent et confortable, il a été testé sur des parcours typés enduro/endurando en Belgique sur lesquels il convient parfaitement.

Pour les randonnées du dimanche, il sera peut être un peu trop radical et pour les compétitions enduro en France il mériterait quelques aménagements (Pneus avec un meilleur grip, position de la commande de tige de selle, transmission endurisée).

Nous nous réjouissons de pouvoir le comparer à d’autres VTT de la même catégorie.

Au niveau des points positifs:

  • Efficacité des suspensions et comportement général
  • Poids contenu
  • Finition du vélo et esthétique général.

A améliorer

  • Position de la commande de tige de selle
  • Pneus
  • Quelques aménagements à prévoir pour les compétitions enduro (passage en double ou mono plateau)

Remarque

Ce test ne représente qu’un avis personnel sur le vélo, le meilleur moyen de se rendre compte des possibilités du vélo est de le tester. Pour cela, il y a les HAPPY BIKE DAYS organisés par 02Bikers, le plus grand TEST BIKE organisé en Belgique.

Ce modèle (KTM LYCAN LT) est disponible en test chez Ardennes Bike à SPA.